Edwina Casaubon, enquêtrice et témoin

Atlanta, 2220.

Fraîchement affectée à la Brigade des Homicides Sacrés, l'inspectrice Edwina Casaubon collabore pour sa première enquête avec le célèbre inspecteur "Logicowitz", tout en tenant un journal dont les entrées sont inspirées des chansons de David Bowie.

En plus de faire un récit détaillé de cette enquête criminelle hors-norme, la jeune inspectrice nous livre un témoignage édifiant de la société pour le moins singulière née de la fin du capitalisme et de la catastrophe climatique qu'il a engendrée.


----------


Pour étudier sa méthodologie, j’avais dû me familiariser avec la théologie de sa foi. Alors que ce qu’on appelle également théologie apophatique permet de nier (comme l’indique le terme apophatique) tout ce qui n’est qui pas transcendant et mystérieux en Yahvé, cette même théologie révèle que dieu est immanence et connaissabilité. Sur une scène de crime, les indices potentiels ne se limitent pas à ce que l’on trouve, mais aussi à ce que l’on ne trouve pas. Cette interaction déductive entre paradoxes s’étend aux mobiles et à l’identité des criminels eux-mêmes.


----------


https://www.editionsdu38.com/catalogue/domaine-etranger/la-mort-de-l-oracle-cyborg/