La réalité n’est jamais telle qu’on le croit…

Une petite ville loin du monde, un lac insondable, une île qui apparaît et disparaît dans la brume, et un lézard au venin porteur de promesses que l’on enlève ou qui s’enfuit, ou les deux.

Dans l’Est des États-Unis, Thettie Harpur revient avec sa famille à Little Ridge après un exil de dix ans, après avoir dû abandonner la terre de ses ancêtres, pour retrouver enfin son cousin Frankie et apaiser son âme. Le retour des réprouvés réveille aussitôt la mémoire d’une ville qui ne veut pas d’eux, sur fond de rivalité clanique, de trafic de drogue et de recherches scientifiques parfois peu scrupuleuses.

J.S. Breukelaar nous livre ici un thriller palpitant, mais aussi un conte surnaturel et profondément humain que traverse une question lancinante : peut-on revenir en arrière ? La réalité et les souvenirs s’entremêlent, le temps nous échappe tout en nous aidant à comprendre ce que nous sommes, peut-être. L’amour tient une place essentielle dans cette fable teintée de mélancolie où la vie se retrouve confrontée à l’horreur, à la malveillance et au Mal incarné. L’âme humaine est tourmentée, certes, mais qui – ou quoi – attise ses passions et ses égarements ?

Et s’il y existait un monstre ?

Aletheia.jpg

Avant

 

L’île du Nez est une mucosité glaciaire expulsée par le lac Funes, à huit kilomètres au nord de la ville. La plupart des gens que l’on interroge jurent qu’elle a toujours été là – d’abord cimetière iroquois, puis fosse commune, léproserie, orphelinat ou décharge de produits toxiques à la grande époque de la construction du canal Érié –, mais personne ne sait précisément quand et comment elle est devenue la propriété de la famille Zabriskie. Une partie de poker qui aurait mal tourné selon certains ; pour d’autres un service rendu ou un intérêt versé pour honorer une dette phénoménale – on évoque même une malédiction. Au fil du temps, affaissement du sol et baisse du niveau de l’eau l’ont entourée presque tout entière de courants toujours traîtres ; le microclimat du lac, entre autres anomalies environnementales propres à la région, fait que l’île est la plupart du temps invisible et à peu près inaccessible. Bien entendu, puisqu’il s’agit d’une propriété privée, personne n’y a mis les pieds depuis des décennies.

Ou, dans le cas contraire, nul ne s’en souvient.

Jen Breukelaar.jpg

J.S. Breukelaar est l'autrice de Collision : Stories, récemment publié par Meerkat Press, ainsi que du roman Aletheia, nominé pour le prix Aurealis, et de American Monster, finaliste du prix Wonderland.

Son nouveau roman, The Bridge, est paru au début de l'année 2021, ainsi que Almanach, un nouveau recueil de nouvelles illustrées, en collaboration avec l'auteur français Seb Doubinsky.

Elle a publié des histoires, des poèmes et des essais dans des publications telles que Gamut, Black Static, Unnerving, Lightspeed, Lamplight, Juked, Women Writing the Weird, et prochainement dans Tiny Nightmares (Softskull) The Bloomsbury Book of Women SF and Horror Writers, Welcome to Dystopia, et Years Best Horror and Fantasy 2019.

Chroniqueuse et formatrice régulière de Weird Writing sur LitReactor.com et ailleurs, elle vit actuellement à Sydney, en Australie, avec sa famille.